Voir l'image en plus grand (sans les indicateurs)

Ces quelques couteaux pliants français entourant le Bou-Saâdi sont tenus par des gonds et clous en laiton sur une tranche de tronc d'olivier tunisien dont je remercie sincèrement Hamida de m'en avoir fait cadeau !

Cette planche est suspendue sur un mur de mon bureau, à côté de la fenêtre, face à la porte. Il me suffit de tourner légèrement la tête depuis mon siège pour pouvoir les contempler...